Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 17:16

Depuis le 2 Juin, le Stade de France accueille mon exposition :
l'autre vision de la course.

Je ne sais pas dans quel autre lieu magnifique j'aurai un jour la possibilité de présenter mon travail artistique, alors je profite pleinement de ces instants rares !!!

Je remercie le consortium du Stade de France de m'avoir permis d'exposer dans son antre, et plus particulièrement Tien, Fred et Noémie pour leur très grande disponibilité depuis le début du projet.
Je remercie aussi toutes les personnes qui ont eu la gentillesse de venir au vernissage, malgré des agendas chargés et des journées à rallonge.

L'exposition dure jusqu'au 25 Juillet 2011

 

Exposition accessible par le biais de la visite guidée du Stade de France. 

Retrouvez toutes les informations sur : www.stadefrance.com


Voici un petit aperçu.

DOGNA_STADE_DE_FRANCE.jpg

 

 DOGNA_STADE_DE_FRANCE_1.jpg

Ligne Bleue ( pas très droite !) pour le jour du vernissage.

 

DOGNA_STADE_DE_FRANCE_2.jpg

Vision d'ensemble

DOGNA_STADE_DE_FRANCE_3.jpg

 

DOGNA_STADE_DE_FRANCE_5.jpg

Sur les traces de la ligne bleue

DOGNA_STADE_DE_FRANCE_6.jpg

Table de ravitaillement.

DOGNA_STADE_DE_FRANCE_7.jpg

Le mystère de la course !

DOGNA_STADE_DE_FRANCE_9.jpg

Oui, oui je peux faire du volume...

DOGNA_STADE_DE_FRANCE_8.jpg

Instant capté du vernissage

DOGNA_XTENEX.jpg

Avec mon ami Eric Lenoir (Xtenex, le lacet de genie)

STADE DE FRANCE DOGNA

 

SITE_STADE_DE_FRANCE2.jpg

 

Poursuivez aussi la ligne bleue sur : www.ARTandRUN.com

Partager cet article

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Vincent Dogna
  • Le blog de Vincent Dogna
  • : “C’est dans la ligne bleue des marathons qu’il puise son inspiration .../... son regard artistique est différent parce qu’il est celui d’un passionné de la course sur route, d’un homme qui a pris des dizaines de dossards et couru des milliers de kilomètres. Vincent Dogna a du souffle en toile de fond et un pinceau pour figer sa mémoire…” P. Lepidi
  • Contact