Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:28

Retour sur la course du 29 Mai entre Paris et Saint Germain en Laye.
C'est sous un soleil radieux et une bonne ambiance que nous nous sommes élancés pour parcourir les 20km (mesurés officiellement). L'organisation avait choisi d'illustrer les bornes kilométriques par mes tableaux, une idée originale. Les quelques retours que j'ai eu après avoir franchi la ligne d'arrivée furent positifs.Une exposition sur 20 km avec environ 4 000 spectateurs / acteurs, une première mondiale et pour moi ce fut assez émouvant de redécouvrir au fil des kilomêtres tel ou tel cadrage.

L'originalité de cette course était aussi que l'organisation et l'un de ses partenaires "Suez Lyonnaise des eaux" offraient des ceintures porte-bidon et des bidons afin de sensibiliser les coureurs à l’ « éco running » en diminuant les déchets sur le parcours.
Une bonne partie des coureurs jouèrent le jeu, même s'il est vrai qu'il va falloir pas mal de temps pour déshabituer les coureurs aux gobelets sachant que l'arrêt au ravitaillement est beaucoup plus long que la simple prise du gobelet à l'arrachée !

L'idée va dans le bon sens pour les coureurs qui ne sont pas forcément à l'affût de la performance mais du plaisir et du partage dans un état d'esprit plus écolo.

 

PANN_12.jpg

 

PSG_LA_COURSE_DOGNA-copie-1.jpg

 

PANN_20-copie-2.jpg

 

Merci à Alex et Patrick pour leurs photos.

 

Poursuivez la ligne bleue sur www.ARTandRUN.com, c'est aussi l'occasion de trouver le cadeau idéal pour le coureur et la fête des pères.

Partager cet article

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Vincent Dogna
  • Le blog de Vincent Dogna
  • : “C’est dans la ligne bleue des marathons qu’il puise son inspiration .../... son regard artistique est différent parce qu’il est celui d’un passionné de la course sur route, d’un homme qui a pris des dizaines de dossards et couru des milliers de kilomètres. Vincent Dogna a du souffle en toile de fond et un pinceau pour figer sa mémoire…” P. Lepidi
  • Contact