Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 19:09

J'étais bien présent sur le Marathon de Paris 2011. J'étais même inscrit pour ma 8ème participation à ce marathon capital. Ayant exposé quelques toiles sur le village pendant 3 jours, je ne me suis pas senti capable d'enchainer le Running expo puis le marathon, ce fut le choix de la raison...


choix_dogna-copie-1.jpg

 

 

Le Running Expo m'a permis de m'exprimer un bon nombre de fois dans la langue de Paula Radcliffe, d'échanger avec des coureurs venus des 4 coins du monde mais aussi de voir ou de revoir des amis du macadam de toutes les régions de France.


Marathon_expo_dogna.jpg

 

Sur le village quelques sportifs de haut niveau sont venus à ma rencontre et pas des moindres...


Yohann_Diniz_Dogna.jpg

Yohann Diniz, double champion d'Europe du 50 km marche - recordman du monde du 50 000 m sur piste.

 

Mohamed_Serbouti_Dogna.jpg

Mohamed Serbouti, médaille d'argent au championnat du monde par équipe en cross-country... entre autre.

 

Anne_Valero_Dogna.jpg

Anne Valéro, vainqueur de l'édition 2008 de l'eco Trail .

 

Ma non participation au Marathon m'a permis d'assister de très près à l'arrivée et de vivre ce que nous ne vivons jamais, nous les sportifs anonymes. La remise des trophées et les hymnes nationaux  alors que nous abordons seulement le 30ème kilomètre. Une expérience à vivre au moins une fois...

 

podium_marathon.jpg

Remise des trophées par Jean Vuillermoz et André Giraud.

 

podium_fH-copie-1.jpg

La joie Kenyane sous un beau soleil Parisien.

 

Un grand Merci à Max, Florence et Alain qui ont eu la gentillesse de venir passer quelques heures avec moi.

 

Poursuivez la ligne bleue sur mon site : ARTandRUN.com

Partager cet article

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Vincent Dogna
  • Le blog de Vincent Dogna
  • : “C’est dans la ligne bleue des marathons qu’il puise son inspiration .../... son regard artistique est différent parce qu’il est celui d’un passionné de la course sur route, d’un homme qui a pris des dizaines de dossards et couru des milliers de kilomètres. Vincent Dogna a du souffle en toile de fond et un pinceau pour figer sa mémoire…” P. Lepidi
  • Contact