Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 16:23

Ce nouveau tracé du semi-marathon de Paris est à mon avis le meilleur depuis sa création.

Un public de plus en plus nombreux et cette année une météo idéale pour pouvoir faire un bon chrono !... pour peu que l'on soit en forme et bien préparé.
A titre personnel, j'avais déjà les jambes un peu lourdes en prenant le départ.

Les journées au village pour présenter mon exposition ont eu raison sur le chrono.

Promis Dominique sur le prochain village, je mets des bas de contention.


Mais qu'importe, puisque ce fut une fois de plus un vrai plaisir de pouvoir échanger avec tant de coureurs de notre passion commune.

Anecdotes croustillantes par-ci, fou rire par là,  il n'y a pas à dire ce grand barnum qu'est un village de course permet de faire de nombreuses retrouvailles. C'est un peu comme une fête de famille où l'on prend des nouvelles des uns et des autres, bonnes ou moins bonnes, on s'écoute, on se raconte, et l'on se projette sur l'avenir. C’est aussi pour moi, un moyen d’apporter modestement un peu d’art dans le monde de la course, c’est ce que j’appelle de la « culture physique ».

 

Voici en vrac quelques souvenirs de mon 15ème Semi de Paris

Fiere_allure.jpg

Fière allure, les meneurs.

Expo_Semi_ASO.jpg

 Quelques tableaux exposés.

 

Lepidi_Dogna.jpg

Pierre Lepidi, co-auteur de "La ligne Bleue, le marathon mon défi"


Dogna.jpg

Sourire coincé sur le tracé !

Remise_Joel_Pierre.jpg

Joël Lainé accompagné de Pierre Mournetas remettant un de mes Tirages d’Art
à une coureuse choisie au hasard à l’arrivée.

 

Je remercie Joël, Simon et Radoine pour leur accueil sur le village ainsi que
Véronique de l’animation et je vous dis à très bientôt.

 

Poursuivez la ligne bleue sur ma webgalerie : www.ARTandRUN.com

Partager cet article

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Vincent Dogna
  • Le blog de Vincent Dogna
  • : “C’est dans la ligne bleue des marathons qu’il puise son inspiration .../... son regard artistique est différent parce qu’il est celui d’un passionné de la course sur route, d’un homme qui a pris des dizaines de dossards et couru des milliers de kilomètres. Vincent Dogna a du souffle en toile de fond et un pinceau pour figer sa mémoire…” P. Lepidi
  • Contact