Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 20:29
Sur la ligne d'arrivée avec Benoît Ponton.

Sur la ligne d'arrivée avec Benoît Ponton.

Avec  seulement 4 semaines de préparation (suite à des blessures cet été),
J’ai décidé de prendre le départ du Marathon de Metz. Je voulais la médaille, celle-ci particulièrement parce qu’elle reprenait une partie de mon tableau qui a servi pour l’affiche du Marathon.

Le tableau, les kakémonos, l'affiche officielle du Marathon de Metz

Le tableau, les kakémonos, l'affiche officielle du Marathon de Metz

Mais comme je m’y attendais, j’ai été dans le dur à partir du 27ème Kilomètre !
Il ne me restait alors plus que 15 km pour l’obtenir.

Il était hors de question d’abandonner, même si je savais que j’allais faire un chrono assez loin de mes capacités (…de base). Je n’avais plus de jambes. J’alternais alors marche et course à pied en faisant quelques pauses pour étirer du mieux que possible les muscles.

J’ai été au bout de cette très longue ligne bleue grâce au mental, pour obtenir enfin le Graal.

Une grande pause au 35ème pour discuter avec mon ami Jacky.

Une grande pause au 35ème pour discuter avec mon ami Jacky.

J’ai fait  mon plus mauvais chrono mais je venais d’achever mon 31ème Marathon.
Ce n’était déjà pas mal !

Sur le village Expo, j’ai pu présenter quelques nouveaux tableaux aux Lorrains
ainsi qu’aux officiels, mais aussi à mes amis coureurs de passage à Metz pour le Marathon.

Les officiels devant mon stand lors de l'inauguration du Village expo.
Les officiels devant mon stand lors de l'inauguration du Village expo.

Les officiels devant mon stand lors de l'inauguration du Village expo.

Un grand merci à Dominique Boussat pour son accueil sur sa course,
et milles mercis aussi à Florence, Anne-Sophie, Didier pour leur logistique.

 

Poursuivez la ligne bleue sur : www.ARTandRUN.com

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 20:18

LIKE THE WIND, le très beau magazine Anglais avec son regard différent sur le running , vient de m’accorder 6 pages dans sa dernière édition.

La saison commence…
La saison commence…

Je vous encourage vivement à jeter un œil sur leur site, il vous donnera un aperçu du travail remarquable de ces deux passionnés.

N’hésitez pas à le commander, vous découvrirez un « magazine-livre » hors norme.

La saison commence…

Côté course, j’ai eu quelques pépins physiques (entorses et contractures à répétition) qui m’ont embêté tout l’été, mais j’espère que tout ceci est derrière moi (enfin, croisons les doigts).

Mais, l’actualité du moment et tous ces drames humains nous rappellent que les petits bobos des sportifs sont insignifiants…

En théorie, je devais participer à Auray-Vannes le week-end prochain et faire le Marathon de Metz en octobre. En fait, vu ma préparation tronquée, je pense  les faire en  sortie longue.

Côté exposition, je serai présent sur les évènements suivants avec de quelques nouveaux tableaux à découvrir : 
 

Auray-Vannes - les 12 et 13 septembre,
Marathon Touraine Loire Valley – les 18 et 20 septembre
Marathon de Bruxelles -  les 2, 3 et 4 octobre
Marathon de Metz Mirabelle -  les 10 et 11 octobre

La saison commence…

Début  novembre,  je vais cumuler deux expositions en même temps.
La fédération des clubs de la défense m’a proposé d’exposer aux Invalides du 5 au 8 novembre en tant qu’invité d’honneur, cela ne se refuse pas !

Je serai aussi présent sur le Marathon Nice Cannes les 5, 6, 7 Novembre.

La saison commence…

La suite du programme se dessine petit à petit, mais ne brusquons pas les étapes.


POUR INFO
Je suis à la recherche d’une GALERIE D'ART prête à m’accueillir, mais pas un « loueur de cimaises ». Qu'on se le dise !!

Poursuivez la ligne bleue sur : www.ARTandRUN.com

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 20:48
L’histoire de « mon » 42KM195

L’histoire a débuté en 2011, lorsque que j’ai réalisé une exposition au Stade de France sur l’Autre vision de la course, une approche artistique du Marathon à travers quelques unes de mes œuvres.

L’histoire de « mon » 42KM195

Pour cette présentation, qui a duré 2 mois dans cet écrin magnifique qu’est le Stade de France, j’avais apporté 22 tableaux, plusieurs créations en volume ainsi que quelques objets se rapportant à la course, et bien sûr j’avais tracé la ligne bleue.

L’histoire de « mon » 42KM195

Sachant que cette exposition serait vue par un bon nombre de personnes (les visiteurs du Stade de France) et sachant qu’il y aurait beaucoup de groupes scolaires, j’avais décidé de  faire un peu de pédagogie, avec des panneaux et vitrines expliquant l’histoire du Marathon et de la fameuse ligne bleue. Pour cette occasion, j’avais demandé à Jean-Marie Grall, Mesureur officiel FFA, de m’aider à concevoir l’historique de celle-ci.

Sous le tableau Bénévole, une table de ravitaillement était installée pour que le public néophyte se rende compte de ce que c’était. 

Un faux grimoire a été réalisé pour l’occasion, celui-ci était ouvert sur une double page expliquant l’histoire du Marathon, de Phidippidès à nos jours…

L’histoire de « mon » 42KM195
L’histoire de « mon » 42KM195

Une vitrine, avec des coupes de Dominique Chauvelier  et quelques unes de mes médailles, était installée pour signifier que "quelque soit le chrono, que l’on soit élite ou amateur, une même passion nous réunit autour de la ligne bleue".

L’histoire de « mon » 42KM195

Plusieurs personnes appréciant mon 42km195 en volume, je décidais avec l’aide d’un ami de réaliser la broche que vous connaissez.

C’est ainsi qu’a débuté mon aventure avec cette fameuse broche. Nous avons eu quelques bâtons dans les roues,  mais tout ceci est derrière nous à présent et le meilleur reste sans doute à venir.

Aujourd’hui on peut aussi retrouver fréquemment le graphisme de ce 42km195 dans quelques unes de mes toiles, voire dans une de mes affiches de course comme celle du Marathon de Metz 2015… et certains coureurs se le sont même fait tatouer !!

L’histoire de « mon » 42KM195

Pour l’anecdote, il y aurait eu 17 000 personnes sur cette exposition,  des articles dans Zatopek, Jogging-international, Running attitude, etc… et même l’équipe Mag…. Bref une belle histoire !

L’histoire de « mon » 42KM195

Vous pourrez retrouver la broche,  ainsi que quelques tableaux et tirages d’art sur le Salon du Running la semaine prochaine sur le STAND 210 ALLEE A .

Poursuivez la ligne bleue et retrouvrez mon travail artistique sur : www.ARTandRUN.com

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 23:09

Comme chaque début d'année, c'est la recherche d'espaces d'expositions pour mettre en lumière mon travail artistique. C'est ce que j'appelle le travail de l'ombre, celui qui consiste en amont à trouver des lieux, mais surtout des gens qui vont m'accueillir dans leur locaux ou au sein de leur village de course. Parfois, cela vient spontanément, mais souvent, il faut travailler au corps et relancer sans cesse. Je souhaite continuer sur la voie que je me suis choisis, il y a 5 ans, en quittant mon travail, pour essayer de vivre de cette passion.
5 ans, c'est peu et énorme à la fois ! 5 ans, c'est 98 expositions, des milliers de kilomètres parcourus et des rencontres inoubliables en France ou ailleurs.
5 ans de remises en questions, de doute sur mon travail avec des hauts et des bas.
Que l'on apprécie ou pas mes tableaux, ils existent et j'avance avec eux. J'apprends et je pense progresser un peu plus au quotidien. C'est mon histoire et chaque jour, j'en écris un peu plus et je trace ma voie, en suivant ma muse, la ligne bleue.

Voici donc les prochaines expositions en cours ou à venir :


Exposition collective Art &Sport - Espace Ecureuil - Nice - 7 novembre 2014 au 11 avril 2015
Foulées du 8ème - Mairie du 8ème - 30 et 31 janvier 2015
Exposition collective des artistes du 12 ème - Mairie du 12ème - 2 au 28 Février 2015
Marathon de Trévise - 27 et 28 février 2015
Semi-marathon de Nuits Saint Georges - 13 et 14 mars 2015
Marathon de Paris - Porte de Versailles - 9 au 11 avril 2015
....

Poursuivez la ligne ligne bleue sur www.ARTandRUN.com

Expositions de début d'année
Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 20:40

Depuis les jeux, qui prirent naissance à Olympie au VIIIème siècle avant Jésus-Christ, les artistes ont toujours puisé dans le sport des idées pour leur travail de création. Depuis plus de 3000 ans les plus grands s'y sont essayés et souvent "l'essai a été transformé". C'est ainsi que le sport a nourri l'art qui le lui a rendu d'une manière remarquable. 

DOGNA EXPO SPORT NICE

La Caisse d'Épargne Côte d'Azur, dans le cadre de ses expositions thématiques, réunit pendant plus de 5 mois dans son espace Écureuil Masséna les travaux de plus de 50 artistes d'envergure, s'exprimant dans des disciplines très variées, (peinture, sculpture, dessin, photographie..) sur le thème du sport.

EXPO CECAZ 2

Vernissage de l'exposition

L'inauguration de l'exposition "ART & SPORT" réalisée en collaboration avec le Comité Régional Olympique et Sportif a eu lieu 2 jours avant le Marathon des Alpes Maritimes Nice-Cannes dont la Caisse d'Épargne Côte d'Azur est partenaire.

CATALOGUE CECAZ 1

EXPO CECAZ 1

Patrick Lombard, maître d'œuvre de cette exposition, m'a invité à exposer 3 toiles dans le cadre agréable de la Caisse d'Épargne - Place Masséna à Nice. 

Lorsque l'art se met au sport le résultat est toujours surprenant.

Voici un petit échantillon des œuvres présentées, dans des styles bien différents, mais qui sont un hommage vibrant au sport dans sa globalité.

Alexandra Allard

Alexandra ALLARD - Coureur de profil - 2003

Alain Lagathu

Alain LAGATHU - Ancien ballon de rugby - 2014

Lhomme-qui-conduit-lhomme1 

Sylvain NYS - L'homme qui conduit l'homme qui.. - 2013

Et voici mes 3 tableaux pour cette exposition :

DOGNA MarathonMan

Vincent DOGNA - Marathon Man - 2014

DOGNA RUNNER CODE

Vincent DOGNA - Runner Code - 2014

DOGNA PALETTE KILOMETRIQUE

Vincent DOGNA - Palette kilométrique - 2014

Exposition du 7 Novembre 2014 au 11 Avril 2015,
à l'espace Écureuil Masséna - 6, place Masséna - Nice

Poursuivez la ligne bleue sur : www.ARTandRUN.com


Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 15:25

En préambule, un grand merci pour tous vos messages de soutien par sms ou via Facebook pendant et après la course.

100km-de-Millau-affiche

Voilà, c'est fait, je suis Centbornard, certes le mot est moche mais l'effort est beau. Depuis que je cours, je me suis toujours dit que pour mes 50 ans, je m'offrirai un 100 bornes. 2014, c'était le moment.

Cela faisait trois mois que je me préparais pour faire mon 1er 100 Km. Très peu de personnes étaient au courant. J'avais trop peur, non pas de les décevoir en cas d'échec, mais simplement, je n'étais pas sûr de pouvoir enchaîner les entraînements, et de m'aligner sur la course.

Depuis quelques années, j'ai un peu tendance à me blesser régulièrement. Etre sur la ligne de départ était, pour moi, déjà une victoire.

Au niveau des entraînements, sur les différents forums, il y a plusieurs méthodes et j'ai donc suivi... la mienne. J'ai presque doublé ma préparation Marathon en effectuant à peu près 80 km de course à pied par semaine sur 4 sorties. Puis, j'ai baissé ma vitesse de croisière pour arriver à 10Km Heure environ.

J'ai effectué ma dernière sortie longue sur le Marathon du Médoc (15 jours avant) en 5h. L'idée pour moi était de voir si je pouvais tenir 5 h sans problème. Ce fut fait et, sans aucune douleur, du jamais vu, rien, pas la moindre sensation de fatigue les jours suivants. J'étais dans le vrai.

10685359_10202823097355553_4716661397630298020_n.jpg

Le rush au retrait des dossards (Ph : L'Bagnard Kikou)

1_les_Lapins_Depart.jpg

J'ai emmené en covoiturage deux supers coureurs, Carole et Emir, plus connus sous le nom des Lapins Runners. Nous avons partagé ce moment magnifique ensemble, enfin.. à quelques heures près sur le parcours !

 2_dominique_depart.jpg

3_depart_Millau.jpg

10610811_10202827005893264_9153069791232040368_n.jpg

L'attente des accompagnateurs au km7 (ph.LBagnard Kikou)

4_toutvabien.jpg

J'ai effectué le premier Marathon sous cette forte chaleur en 4h40 sans problème. Puis, une fois franchi la ligne de ce premier 42km195, comme si quelque chose s'était cassé, le Mur, plus de jus, plus rien, le néant. Comme si le fait de n'avoir jamais dépassé la barre des 42 m'avait bloqué. Je me suis assis pendant 20 mn sur une marche et j'ai pesé le pour et le contre, le corps contre l'esprit. Devais-je abandonner pour sauver mon corps quitte à perdre le moral ? (dans le vrais sens du terme). Quelle fut longue cette réflexion... Puis, je me suis dit qu'il fallait que je cours au moins jusqu'au 50ème pour franchir un nouveau seuil. Après, je serai dans la régression des kilomètres, donc pour le moral, beaucoup plus facile. Allez mon gars, il faut repartir, parce qu'effectivement en cas d'abandon, je pouvais récupérer mon physique en 3/4 jours, mais je mettrais plusieurs semaines avant de retrouver un mental.

6_viaduc.jpg

Je me suis lancé sur la route pour atteindre le 50ème, mais là, toujours pas de jus, impossible de courir, j'allais galérer jusqu'au Viaduc de Millau. Je devais repartir dans la descente mais, perclus de crampes, je ne pouvais pas courir. J'alternais alors marche et course, soit environ 100 m de course pour 900 mètres de marche. A ce rythme là, 5Kmh, il me faudrait 10 heures pour finir la course. Je l'avais integré dans ma tête.

7photo15.jpg

J'étais déshydraté, et ce n'était pas faute de boire ! J'ai bu plus de 6 litres d'eau rien qu'avec mon sac d'hydratation. Je l'ai rempli 3 fois, sans compter les différentes boissons aux ravitos, coca, eau, eau glucosé, bière etc.. Déshydraté avec des douleurs aux dos. Je me suis arrêté pour des massages, pour consulter un médecin... Il n'y avait rien à faire, abandonner ou poursuivre... donc poursuivre.

MILLAU_DOUCHE.jpg

Sous le soleil exactement, sous le soleil.... (ph.LBagnard Kikou)

7_KM_MILLAU.jpg

Sur la route, j'ai croisé des amis, L'Bagnard, Patrick, Tony, Stéphane, Dominique, Greg, Samuel... Carole en pleine forme, qui avait déjà 10 km d'avance sur moi, alors qu'au premier Marathon, les Lapins Runners avaient 20 mn de retard. Mais croiser Carole sans Emir, c'était surprenant !

10712974_10202817987107800_363687175096027254_n.jpg

Grand moment de récupération dans les différents gymnases... avant de repartir (ph.LBagnard Kikou)

A Sainte-Affrique, lors du ravitaillement, Emir me rejoignait. Nous avons alterné marche et course jusqu'au 80ème, il faisait déjà nuit. 

Au 80ème, il a pu repartir plus vite, comme un Lapin de Garenne. Je l'ai vu disparaître dans la nuit, et je le remercie pour ces 5km communs.

10342997_10202823121036145_646325736825040077_n.jpg

Soins de podologue pour quelques coureurs (ph.LBagnard Kikou)

10452433_10202823118556083_3525379780697787123_n.jpg

Le doute dans la nuit.. une petite pause souvent salvatrice avant de reprendre la route (ph.LBagnard Kikou)

A partir du 85ème, je buvais du petit lait, plus que 15, 14, 13 ...bref le bonheur ! J'avais l'impression de courir plus vite. Le 90ème arrivant, c'était juste royal, comme au 39ème Km sur Marathon, la fin est proche, la même sensation et la vision de la ligne d'arrivée approchante.

8_arrivee_Millau.jpg

10_les_Lapins_arrivee.jpg

Clap de fin des 100 km, avec une arrivée en 15h42mn38  et les retrouvailles avec mes Lapins préférés. Puis, après une très courte nuit, retour sur Paris.

Donc, même si le temps est loin de mon objectif premier de 12h, je suis content et fier d'être Centbornard et surtout d'avoir repoussé mes limites. FINISHER.

100 BORN TO BE ALIVE!!

FINISHER.jpg

 

Poursuivez la ligne bleue sur : ARTandRUN.com


Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 15:37

Il était une fois dans une ville que l'on appelle Pauillac, un drôle de rituel qui a lieu tous les ans à la mi-septembre. Le Marathon du Médoc est un Rendez-vous incontournable, pour les milliers de coureurs qui pour une fois n'ont pas la tête rivée sur leur chrono, mais qui sont là pour faire la fête.

CARNAVAL.jpg

Tableau "Carnaval"

Pour la deuxième année consécutive, je me suis dirigé à mon tour vers cette "drôle" de destination pour y participer. A cette occasion j'ai réalisé un tableau spécifique sur le thème de cette trentième édition "Carnaval".

stand_dogna_medoc.jpg

ecossais_Medoc_dogna.jpg

Un village cosmopolite avec ces habitués de la course !

J'ai exposé quelques tableaux sur le village de retrait des dossards le vendredi et le samedi j'ai pris part à ce Marathon sportif et gustatif.

cosmopolite_dogna.jpg

Des coureurs du monde entier sont venus partager ce grand moment.

fine_equipe_dogna.jpg

La fine équipe des organisateurs de grandes courses devant le Char du Carnaval de Nice..

joel_Laine-_dogna.jpg

.. où trônait le Roi Joël.

La première édition du Marathon du Médoc a eu lieu en 1985 et depuis la foule bigarée n'a cessé de grandir pour devenir un lieu magique où les coureurs se lâchent et deviennent le temps d'un instant des clowns, des Arlequins et autres personnages fantastiques dans un monde bien réel, mais avec une seule mission franchir la ligne des 42km195 avec un temps limité à 6h30. Exceptionnellement cette année et au dernier moment la limite d'arrivée a été prolongée à 7H, du fait de ce grand succès populaire pour les 30 ans de la course.

depart_medoc_dogna.jpg

brasil_medoc.jpg
Ambiance Carnaval du Brésil en attendant le départ.

Le marathon fut une partie de plaisir avec toujours des rencontres incroyables sur le village ou pendant la course.

Medoc_Dogna.jpg

J'ai trinqué avec Marie de Jogging (en reportage) et quelques coureurs pour fêter dignement mon 29ème Marathon.

 Takahashi_Medoc_----_dogna.jpg

J'ai eu la chance de revoir Naoko Takahashi 高橋尚子 (championne olympique sur Marathon en 2004) elle est toujours aussi abordable.

course_medoc_dogna.jpg

C'est quand même un Marathon avec un départ, 42km195 à faire et une arrivée à franchir !

arrivee_medoc_dogna.jpg

Une fois celui-ci terminé, arborant fièrement ma médaille, je remettais des tirages d'art aux vainqueurs sur le podium. 

Medaille_medoc_dogna.jpg

Podium_Medoc_dogna.jpg

Une belle complicité avec les vainqueurs : Nathalie Vasseur et Thierry Guibault, les grands habitués de ce podium.

hubert_Podium_dogna.jpg

Un grand Merci à Hubert Rocher, Vincent, Albert et toute l'équipe de l'AMCM
pour leur accueil et leur bienveillance à mon égard.

 

Vous pouvez retrouver les tableaux et les tirages d'Art sur le site : www.ARTandRUN.com 

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 21:08

Le week-end dernier, j'ai couru les 10km de l'Equipe sous les couleurs de Mécénat Chirugie cardiaque. Ce fut une belle expérience. Tout a commencé vendredi sur le village de la course sur le stand de l'association, où j'ai contribué à cette cause en achetant un maillot. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Mécénat Chirugie Cardiaque Enfants du Monde, c'est une association qui permet à des enfants souffrant de malformations cardiaques de venir en France et d'être opérés lorsqu'ils ne peuvent être soignés dans leur pays par manque de moyens techniques et/ou financiers.

20140615_094810.jpg

20140615_094842.jpg
Le rendez-vous était fixé le dimanche matin à 9h15 rue Rambuteau à quelques mètres du départ. Après avoir fait quelques photos avec les ambassadeurs du jour : Inès Taittinger, Samuel Etienne, Benoît Zwierchiewski, Kévin Rolland et l'ensemble des coureurs du cœur, nous nous sommes mélés à la masse de participants dans le sas vert.

Nous sommes partis en fin de vague afin de pouvoir s'arrêter sur la ligne de départ pour que les ambassadeurs puissent répondre aux micros et promouvoir l'association. Et puis ce fut le vrai départ complètement décalé par rapport à la puce, mais l'important n'était pas le chrono ce jour-là. 

Capture-d-e-cran-2014-06-17-a--10.03.13.png

10-KM-Coureurs-du-Coeur.jpg

L'un des gros avantages de partir derrière était d'avoir une vue incroyablement dégagée sur la rue de Rivoli avec au loin les coureurs en point de mire. Un moment unique !

Capture-d-e-cran-2014-06-17-a--21.39.33.png

Certains coureurs voulant faire un chrono, le groupe se scinda rapidement. Pour ma part,  je suis resté avec une dizaine de personnes. Nous étions à 12 à l'heure environ, nous pouvions donc discuter et partager ce bon moment.

Capture-d-e-cran-2014-06-17-a--21.42.47.png

Capture-d-e-cran-2014-06-17-a--21.42.09.png

Ce fut un bel instant de course avec des Ambassadeurs motivés par cette cause et vraiment très sympas.

FRED8-9134.jpg

C'était bien la première fois que je courais plus vite que Benoît (recordman d'Europe du Marathon)... et certainement la dernière !

La fin fut aussi belle que le départ avec une arrivée groupée, main dans la main pour appuyer la solidarité du groupe avec MCC.
ROLLAND.jpg

©PhotoRunning 

Harry_MCC.jpg

Une dernière photo avec Harry l'un des animateurs de la course.

Merci à tous les coureurs du cœur, célèbres ou anonymes qui permettent aux enfants de retrouver une vie meilleure. Et c'est le cas de la petite Leslie du Bénin qui a été opérée avec succés lundi matin grâce à l'association.

Vous pouvez vous aussi devenir coureurs du cœur alors, n'hésitez pas.

"Quand notre cœur fait boum,
tout avec lui fait boum...
et c'est l'amour qui s'éveille."
(Charles Trenet - Raoul Breton Ed.)

 

Du rouge au bleu, il n'y a qu'une ligne et c'est sur : ARTandRUN

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 08:26

New-york, New-York, New-York, ville obsessionnelle pour tous les Marathoniens
et les amoureux des sorties culturelles, mais chez l'oncle Sam,  il y a aussi Boston, Chicago, Washington... et San Francisco

Alors pourquoi, ne pas rêver de San Francisco et de la Californie ?

Fondé en 1935 le San Francisco museum of modern art propose depuis de
nombreuses années des expositions d'art moderne. Des artistes tel que Pollock
y ont exposé leurs toiles.
MOMA_SF.jpg
Ce musée fut un des premiers aux Etats-Unis à se
consacrer à l'art contemporain, laisser ainsi entrer un vent de liberté dans le monde artistique américain. Liberté qui s'exprime de différentes manières dans la ville californienne et également à travers le sport.

Montage_SAN_FRANCISCO3.jpg

San Francisco s'éveille (Montage Artistico-photo-graphique du Golden-Chrono !)

Depuis 1977, le Marathon de San Francisco a lieu chaque année,
excepté en 1988. Il est l’un des marathons les plus populaires et célèbres dans
le monde. Environ 20,000 coureurs ont participé à l´événement ces dernières années. Si vous décidez vous aussi de vous lancer à l’assaut des rues de San Francisco, il est conseillé de réserver votre hébergement avant votre départ. En ligne, des sites comme Venere, offre un excellent choix de chambres.

Cette année le Marathon aura lieu le dimanche 27 juillet 2014 avec au programme

Le Marathon complet :
Cette course garantit un tour complet de la ville de San Francisco.
Le parcours est un « Loop course » c'est-à-dire qu’il dessine une boucle à travers la ville. L´itinéraire commence et se termine sur « The Embarcadero ». Les participants passeront par des points stratégiques tels que le Ferry Building, le Fisherman’s wharf (célèbre quai des pêcheurs), Haight Street (pôle important de la ville), le stade de baseball AT&T Park et n’oublions pas le symbole mondial de la ville de San Francisco, le Golden Gate Bridge. A savoir le Marathon de San Francisco est la seule course pédestre où il est autorisé de courir sur le pont.

Le semi-marathon :
Course pittoresque qui traverse la première moitié de The San Francisco Marathon. Elle débute par le Ferry Building et se déplace le long de l'Embarcadero et du Presidio passe sur le Golden Gate Bridge et se termine dans Son parcours traverse la deuxième moitié de The San Francisco Marathon. De Haight / Ashbury, en passant par AT&T Park , pour se conclure juste avant le Ferry Building à côté de la ligne d'arrivée principale du Marathon. Epreuve de rapidité, sur terrain plat, elle dessine une boucle sur "l'Embarcadero" le long de la magnifique baie de San Francisco.

Et c’est à la demande générale que cette année encore, the San Francisco Marathon organisera l' 52,4 (Double Marathon) dont les participants ont pour objectif de récolter des fonds (1000 $) qui seront reversés à l’organisme de bienfaisance de leur choix.

Cette élan de solidarité et de générosité consiste à courir une deuxième fois le premier marathon en sens inverse!

 

Alors à vos running !!!

 

...et poursuivez la ligne bleue sur ARTandRUN

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article
7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 18:08

Le dossard 725 n'est toujours pas arrivé sur la ligne de ce Marathon de Genève !?! Suite à l'élongation contractée lors de l'humarathon, je n'ai pas pu prendre le départ de ce qui aurait dû être mon 29ème Marathon.  

Capture-d-e-cran-2014-05-07-a--19.52.30.png

Mais, comme je devais courir et exposer, je suis venu pour remplir au moins 50% de mes objectifs. Ce fut un grand plaisir de découvrir cette ville, même si la bise s'est montrée très présente sur le bord du lac et particulièrement sur mon stand face à la sortie !!

 
Stand_Emmanuel.jpg 

Pour cette occasion, j'avais réalisé un tableau spécifique en hommage à la course et à la ville.

ben_vero.jpg 

Benjamin Chandelier, Directeur du Genève Marathon for Unicef, et Véronique Joseph avec mon tableau dans le très sélect Swisshotel.

Durant 2 jours, j'ai retrouvé beaucoup de Français qui étaient venus pour cette 10ème édition. Celle-ci a d'ailleurs battu tous les records aussi bien chronométriques, que sur le nombre de participants, avec ces 14050 coureurs de 125 nationalités différentes. J'ai assisté en tant que spectateur (frustré) à l'arrivée de la course.

olivier_MAJ.jpg
Olivier Gaillard et Marie-Amélie Juin étaient présents eux aussi, en tant que "journalistes sportifs" dans le vrai sens du terme, puisque Amélie a remporté le 10 km et Olivier a fini 2ème masculin sur cette même épreuve. Bravo à eux.

Les_lapins2.jpg

Carole et Emir, sont deux lapins Runners extraordinaires. Je les ai vu courir le Marathon de Nantes dimanche dernier. Jeudi, ils ont fait celui de Sénart et pour finir Genève ce dimanche, soit 3 Marathons en 8 jours. Ils avaient participé aussi au Marathon des sables le mois précedent. Je suis à la fois inquiet pour eux, mais aussi admiratif. Pour en savoir plus un seul site : www.lapinsrunner.fr 

Dom3.jpg

Notre Champion, Dominique Chauvelier était bien présent lui aussi en tant que meneur d'allure en 3h, et toujours ponctuel le garçon.

promo_journaliste.jpg

A l'arrivée, j'en profitais aussi pour promouvoir mon travail artistique auprès de la presse locale, en espèrant que cela porte ses fruits...

Dom2.jpg

Chauchau avec mon tableau après la course.

 

Enfin un grand merci à toute l'équipe du Marathon de Genève pour leur accueil
en leur disant à très bientôt.

Pour retrouver les tableaux, un seul site : www.ARTandRUN.com 

 

 

 


 

Repost 0
Published by vincent dogna
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Vincent Dogna
  • Le blog de Vincent Dogna
  • : “C’est dans la ligne bleue des marathons qu’il puise son inspiration .../... son regard artistique est différent parce qu’il est celui d’un passionné de la course sur route, d’un homme qui a pris des dizaines de dossards et couru des milliers de kilomètres. Vincent Dogna a du souffle en toile de fond et un pinceau pour figer sa mémoire…” P. Lepidi
  • Contact